Berserk

Berserk dans Mangas berserk.59919-300x225

Résumé:

Dans un monde médiéval et apocalyptique peuplé par des créatures monstrueuses, un jeune mercenaire solitaire mais d’une force exceptionnelle, Guts, traque les monstres dans un but précis.

Critique:

Bon, désolée pour ce résumé lambda, mais c’est difficile de raconter sans spoiler.

Avant de commencer, je prierai à tous ceux qui ne sont pas en âge de faire leur crise d’ado de ne PAS lire ce manga. Je sais qu’insister là dessus pourrait, au contraire, éveiller votre curiosité, mais c’est pour préserver la pureté et l’innocence (s’il en reste) de votre âme.

BON! Pour ma part, je pense que c’est vraiment la première fois que je lis un manga aussi horrifique. Les autres mangas, comme l’attaque des titans, à côté de ça, c’est les télétubbies!

1429088234433-225x300 dans Mangas

Le monde de Berserk est dark-fantasy. Et encore, le mot me semble un peu faible. Les limites de l’horreur sont toujours poussés à l’extrême pour nous mettre mal à l’aise ou carrément nous dégoûter. En effet, l’univers est complètement malsain et on le comprend dès la première page. Ça peut être tellement cruel qu’on a peur de voir quelle massacre va s’organiser à la page suivante, je suis vraiment choquée parfois! C’est complètement imprévisible, plus on avance dans l’histoire, plus elle devient excentrique. Donc, voilà, pas trop besoin de vous préciser que c’est méga gore: on a droit à des scènes de boucheries complètement inhumains, extrêmement sauvages et sanglants.

berserk_-_guts-300x225

Je ressens une tension permanente et j’en viens même à douter de presque tous les nouveaux persos. Même les humains peuvent se transformer en un créature cauchemardesque la seconde d’après. L’absence totale de censure renforce cet effet d’angoisse permanent. L’auteur met l’accent sur la part sombre de la vie avec un talent particulier.

Et je parle même pas des monstres abominablement abominables! Certains sont tellement grotesques et difformes qu’ils sont effrayants. Et malgré ces monstres qui n’existent pas (h-hein?), on a vraiment l’impression que c’est réel, qu’on est plongé dans ce monde effroyable et oppressant!

041404_berserk02

Le manga présente la véritable nature des gens de façon osée, étrange, inhabituelle, en poussant le côté sombre de leur personnalité jusqu’au bout pour aboutir à des résultats glauques. Il montre explicitement toutes les horreurs que peut subit l’être humain…on se met à la place des persos, on ressent leur désespoir face à une adversité impossible à surmonter, on s’imprègne facilement de leurs sentiments. Et au contraire, devant la cruauté et la barbarie de certains méchants, on peut être complètement indigné; j’ai eu plusieurs fois des larmes de rage… Comme le manga est assez complexe, il est parfois difficile de saisir les véritables sentiments des personnages. En effet, ils ont un psychologie très profonde et réfléchie. Berserk dispose de beaucoup de personnages charismatiques.

J’ai eu un big coup de coeur pour Guts. Je l’avoue, il est le plus badass parmi tout manga confondu (enfin je pense). C’est un personnage complexe, sombre et torturé…en même temps vu tout ce qu’il a traversé… il a subi toutes les souffrances physiques et psychologiques qu’on puisse imaginer! Tantôt il peut être calme, nonchalant, tantôt il peut être aussi monstrueux d’une bête sauvage. Je vous assure, parfois, lors des combats, lors des démonstrations de sa force herculéenne, j’en ai des frissons! Rien que de le voir se balader avec une épée géante (avec sa grande cape noire, hyper stylé!), faisant pratiquement sa taille, normalement impossible à manier, en dit long sur son potentiel…en un coup d’épée, il peut dégommer au moins cinq personnes en même temps! Il est tellement badass qu’à chacune de ses apparitions supers épiques, on ne s’en lasse pas et on ressent un truc au coeur. Il a une personnalité profonde et intéressante à découvrir. Au début, Gatsu nous apparaît sous la forme d’un héros insensible, froid, qui déteste les faibles (mais ultimement badass). Puis vient son passé, et on apprend à mieux le connaitre, à suivre son évolution. Et même après avoir découvert son passé,  même s’il nous est plus familier, il nous apparaît parfois mystérieux. Il peut sembler calme au premier abord, mais mille et une pensées peuvent le tourmenter de l’intérieur en réalité.

Au fur et à mesure de l’avancement de l’histoire, à chaque combat où la victoire semble inatteignable, Guts arrive à nous impressionner, à nous clouer sur place, à nous faire dire:  » y a personne plus badass que lui…c’est le plus fort ». On se demande comment il peut tenir debout, on s’interroge presque sur sa nature. Guts a toujours un truc en réserve pour renverser la situation. C’est une arme humaine, c’est tout. Mais ça ne veut pas dire qu’il gagne tout le temps.

berserk-3-300x215

Bon, je parle beaucoup de Guts, mais il y a également d’autres personnages très intéressants. Du côté des femmes par exemple, outre celles qui ne servent qu’à montrer les plaisirs pervers des soldats, il y a Casca, la seule soldate fille de sa bande, mais également la plus forte, après leur chef, Griffith. Bien qu’elle se comporte comme un homme, elle combat intérieurement pour réprimer les sentiments éveillés par sa féminité, s’interroge sur ce qu’elle doit être.

Griffith, lui… on dirait même pas un humain. Non, il n’est pas moche, loin de là, mais c’est son aura…bref, vous le verrez par vous-même.

Bref, côté combat, ben…ils sont tous simplement époustouflants! On a carrément le sentiment d’être entraîné dedans!

berserk-tome-28-0641-300x214

Le graphisme est très sombre, les dessins s’améliorent.On ressent facilement les sentiments des persos, les traits sont vifs, précis, les détails parfaitement pensées, on ressent facilement la puissance du héros lors des moments critiques.

graph-300x219

Les chapitres s’enchaînent très rapidement, tellement on a envie de savoir la suite, comme l’histoire est vraiment très intéressante et passionnante! Ce qui est cool (mais moins pour eux), c’est que les monstres ne sont pas leurs seuls ennemis. Ben non, sinon ce serait pas génial! Guts doit se battre contre lui-même, être capable de dompter la bête sauvage en lui.

Il y a également un peu d’humour noir (notamment grâce au sarcasme de Guts), c’est assez léger parfois, mais c’est dans le but principal pour qu’on s’attache aux persos T.T

C’est quand même difficile de trouver un réel défaut à ce manga, il y a tout… C’est tout simplement « BERSERKESQUE »!

Enfin le manga a l’air parfait, mais pour l’adaptation en animé, je n’ai pas regardé…j’aime pas trop le graphisme et ça a l’air moins sombre que le manga. Mais je jetterai peut-être un œil aux trois adaptations en film animé.

Note du  manga:

19…20/20

Pour ceux qui se contentent de One Piece ou Fairy tail, si vous lisez un jour Berserk, vous ne verrez plus le manga de la même manière. C’est vraiment un manga dont on en sort pas indemne…Face à ce manga, j’aurais presque l’impression que les autres mangas de tragédie ne sont que des parodies. Bref, pour ceux qui connaissent Berserk, vous voyez ce que je veux dire =)

3175928-5998460041-guts-300x223

 

 

 

 

 

 

1 Réponse à “Berserk”


Laisser un Commentaire




Blog du niveau intermédiaire |
Cpscout |
Englishstories |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 3teenags
| Melissa vous dis tous ...
| Le blog de Christie